Recherche
Participez à l'info.tv

Vous êtes témoin d'évènements, envoyez-nous vos vidéos, photos, articles !
Publicité
pub
Newsletter
Restez informé de nos derniers reportages.
Inscrivez-vous !
OK
Réseaux sociaux
Vous pouvez aussi suivre toute notre actualité sur nos pages Facebook et Twitter.
 

BĂ©nin

A savoir sur le Bénin (anc. République du Dahomey)

Langue officielle Français
Langues courantes : Français, Fon, Yoruba
Capitale
Porto-Novo
Président de la République Thomas Boni Yayi (depuis 2006)
Premier ministre Lionel Zinsou (depuis juin 2015)
Indépendance France 1er août 1960
Population
10,6 millions hab. (2014, FMI)
Monnaie Franc CFA (XOF)
PIB (nominal 2013) 8,7 Mds$(2014, FMI)
IDH (2013) 0,476 (165ème)

 

De forme étirée entre le fleuve Niger au nord et la plaine côtière dans le sud, le relief de l'ensemble du pays est peu accidenté. Le nord du pays est principalement constitué de savanes et de montagnes semi-arides. Le point culminant est le Mont Sagboroa à 658 mètres. Le sud du pays est constitué d'une plaine côtière basse parsemée de marécages, lacs et lagunes comme le Lac Nokou ou la Lagune de Porto-Novo.

La majeure partie de la population vit dans les plaines côtières méridionales, où les plus grandes villes du Bénin sont concentrées, notamment Porto-Novo et Cotonou.

Le pays étant situé dans une zone intertropicale, son climat est chaud et humide, avec relativement peu de pluie, bien qu'il y ait deux saisons des pluies (d'avril à juillet et de septembre à novembre).

Le Bénin est un pays au sous-sol pauvre, qui vit essentiellement de son port et de son agriculture (essentiellement coton mais aussi manioc, igname, maïs, …).

95 % de l'économie béninoise est informelle et les recettes fiscales de l'État sont donc maigres malgré une fiscalité très lourde pour les entreprises formelles de la place.

Le Bénin est membre de l'UEMAO.

Ouvert sur le Golfe de Guinée par le port de Cotonou (PAC), à l'image de Douala, Abidjan ou Dakar, le PAC permet au Bénin d'être la porte maritime de trois pays enclavés : le Niger, le Burkina Faso et le Mali (200 millions de consommateurs).

Le Bénin dispose également d'atouts touristiques, géographiques et culturels encore peu développés : plages et villages lacustres au sud et parcs animaliers au nord.

La part des principaux secteurs d’activités dans le PIB s’établit comme suit (estimation 2014, CIA) :

  • agriculture : 31,8% ;
  • industrie : 12,3% ;
  • services : 55,9%.

Le taux de croissance 2015 estimé par la Banque Mondiale est de 5%, le taux d’inflation est proche de 0.

Son positionnement géographique et ses dynamiques territoriales actuelles (économiques, politiques, culturelles, démographiques) en font le pays en Afrique de l'Ouest qui dispose d’un potentiel économique important pour les 50 ans à venir sous réserve de la sécurisation du foncier, du développement d'infrastructures et de la consolidation de la démocratie.

Outre une stabilité politique relativement récente, les atouts principaux du Bénin sont :

  • sa proximité culturelle linguistique (yoruba et langues dérivées) et géographique immédiate avec le Nigeria (pays anglophone et le plus peuplé d'Afrique).
  • sa situation géographique qui en fait un point de passage obligé entre ses voisins de l'Ouest (Togo, Ghana, Côte d’Ivoire) et les autres pays de l'Afrique sub-saharienne ayant une façade sur la mer via le Nigeria et inversement.
  • une alphabétisation soutenue, le dynamisme de son enseignement supérieur qui en font un vivier de compétences
  • une diaspora importante et de plus en plus active dans le retour.

Après les années chaotiques qui ont suivi l’indépendance, le Président Boni Yayi (économiste, ancien Président de la Banque Ouest-Africaine de Développement) élu une première fois en 2006 et réélu en 2011, incarne, pour les jeunes générations et les milieux d’affaires, l'espoir d'une reprise économique, l'amoindrissement du chômage particulièrement important chez les jeunes, la lutte contre la corruption, la bonne gouvernance. Il s’est engagé à ne pas modifier la constitution qui limite le nombre de mandats présidentiels à 2 et devra donc quitter la présidence en 2016. Ces élections présidentielles seront un bon indicateur de la stabilité politique du pays préalable indispensable à la poursuite de son développement économique.