Recherche
Participez à l'info.tv

Vous êtes témoin d'évènements, envoyez-nous vos vidéos, photos, articles !
Publicité
pub
Newsletter
Restez informé de nos derniers reportages.
Inscrivez-vous !
OK
Réseaux sociaux
Vous pouvez aussi suivre toute notre actualité sur nos pages Facebook et Twitter.
 

Afrique : L'Afrique malade de sa dépendance économique.

Afrique : L'Afrique malade de sa dépendance économique.

16 octobre 2014. L’Afrique est malade de sa dépendance économique, selon le roi Mohammed VI du Maroc, à travers son message aux participants au 9ème Forum pour le développement de l’Afrique (ADF-IX) démarré, lundi soir à Marrakech.

« …Le problème de développement en Afrique n’est pas lié à la nature de la terre, ni au climat, mais il est plutôt imputable à une dépendance économique enracinée et à la faiblesse des soutiens et des sources de financement, ainsi qu’à l’absence d’un modèle de développement durable», indique le roi, dans un message lu, à l’assistance, par son Premier ministre, M. Abdel-Ilah Benkiran.

« Notre appel à la communauté internationale pour qu’elle développe, à l’égard de notre continent, un regard novateur, à rebours des schémas classiques, n’a d’égal que l’engagement constant des pays africains eux-mêmes à expérimenter et à mettre en œuvre de nouvelles approches partenariales et à développer une coopération Sud-Sud novatrice, solidaire et mutuellement bénéfique », selon le message du roi.

Le roi marocain reste persuadé que « la convergence de vues entre pays africains pour ce qui concerne les conditions de développement et de décollage économiques de l’Afrique, est porteuse de fortes synergies et de formidables complémentarités qu’il nous appartient de mettre en œuvre et de mobiliser de la manière la plus ambitieuse qui soit ».

Les Africains sont aussi déterminés que volontaristes à enclencher une dynamique nouvelle pour l’émergence d’une nouvelle Afrique, une Afrique fière de son identité, une Afrique moderne et débarrassée des idéologies et des archaïsmes, une Afrique audacieuse et entreprenante, souligne le message.

Démarré lundi soir à Marrakech, l’ADF, qui se tient pour la première fois hors du siège de la CEA à Addis-Abeba en Ethiopie, vise à renforcer la capacité du continent à rechercher des mécanismes de financement novateurs comme une alternative réelle pour financer le développement qui transformera l’Afrique.

L’objectif du forum, qui prend fin aujourd'hui, est d’établir des liens entre la mobilisation des ressources et la réduction des barrières commerciales, économiques, institutionnelles et politiques, de faire avancer les Objectifs de développement post-2015.

Le huitième forum s’était déroulé en octobre 2012 à Addis-Abeba (Ethiopie) sous le thème: 'Gestion et mobilisation des ressources naturelles au service du développement de l’Afrique'.

< Retour à la liste des actualités